Un petit retour à la poésie ... et à l'humour ....
.

 

 

 

Le fauteuil et le tabouret

 

Était ce le printemps la cause de ce remue-ménage

Qui mit, ce matin-là au détour d’un couloir

Tant de choses mêlées, meubles et accessoires

Ecartés des surfaces où le balai s’engage …

 

Le hasard voulut que se côtoient, toute la matinée,

Un fauteuil de qualité et un très petit tabouret

Tout étonné de paraître en si belle compagnie,

Etant le plus souvent parmi d’aussi pauvre que lui.

 

On ne sait, qui des deux, engagea la conversation

Le plus modeste sans doute, pour dire qu’il dérange,

Le plus grand peut-être, que cette rencontre arrange,

Puisqu’il reste superbe, malgré la situation….

 

Ce furent d’abord quelques mots sur l’inconfort du séjour,

Puis, l’un s’enhardissant à plus de confidences,

L’autre s’amusant à faire plus ample connaissance,

Le ton devint plus lié, et le propos moins  court.

 

Et, quand sonna l’heure de reprendre sa place

Dans le bureau et dans l’office, en face,

Tous deux étaient certains, malgré leur différences,

De remplir une même mission,

Recevant, quelle que soit leur condition,

Les mêmes protubérances....

 

 

 

Retour à l'accueil