coiffes pharaoniques- source : voyage-au-coeur-de-legypte-antique-a-la-rencontre-des-pharaons-au-fil-des-siecles

 

 

Après avoir abordé le Nil, les Hiéroglyphes, parlons un peu du pharaon. Je ne souhaite pas faire une liste des pharaons mais vous parler des attributs pharaoniques. Cette première partie va évoquer les coiffes du pharaon, attributs essentiels dans l'Egypte antique.

Je ne mentionnerai ici que les coiffes pharaoniques et je laisserai de côté les coiffes dédiées aux dieux.

 

Les coiffes du pharaon sont un symbole, symbole de son origine divine. En effet pharaon est le représentant suprême du panthéon égyptien. Il est le père divin du peuple et se distingue ainsi des autres humains .

Les couronnes et les coiffes sont donc des attributs marquant son autorité civile, militaire et religieuse. Elles sont aussi une protection, une protection divine pour préserver le pharaon des dangers et des forces hostiles ou maléfiques.

 

 

Les Couronnes

  • la Couronne Blanche

la Couronne Blanche "la brillante" est la couronne de la Haute Egypte depuis l'Egypte antique. Elle se nomme "HEDJET".

Cette couronne a la forme d'un bonnet allongé, se terminant par un renflement. On ne sait pas de quoi était faite cette couronne car on n'en a jamais retrouvé dans les sépultures ce qui tend à prouver qu'elle se passait de pharaon en pharaon un peu comme nos couronnes royales.

Elle est blanche car il y avait beaucoup de Lys blancs en Haute Egypte, symbole de pureté.

Alors en quoi était faite cette couronne ? Les hypothèses sont nombreuses : en tissu, en feutrine, en cuir ou encore en tissage de végétaux. Moi je pencherais sur une structure en végétaux tressés recouverte de cuir ... mais bon ce n'est que mon avis et quel est le vôtre ?

 

 

Hedjet - exposition Toutankhamon - photo personnelle
Hedjet - exposition Toutankhamon - photo personnelle

 

 

  • la Couronne Rouge

La Couronne Rouge est la couronne de la Basse Egypte. Elle se nomme "DESHRET" ou "DECHERET"

Elle est constituée d'une forme de pot légèrement évasé dont la partie postérieure remonte verticalement et dont la base donne naissance à une tige en spirale incurvée vers l'avant et qui se nomme la Kahbet.

Elle est rouge car la terre désertique de ce pays est rouge.

Là non plus nous ne savons pas en quelle matière était faite cette couronne. Peut-être en tiges végétales tressées aussi ?

 

 

Deshret - exposition Toutankhamon - photo personnelle
Deshret - exposition Toutankhamon - photo personnelle

 

 

  • Les deux couronnes

 

Les deux couronnes sont les couronnes Hedjet et Deshret emboîtées l'une dans l'autre. L'Hedjet s'insérant dans le Deshret. C'est un symbole très fort politiquement parlant qui place le pharaon comme souverain des deux terres, celle du Nord et celle du Sud. Il est le garant de l'unification de ces deux territoires permettant ainsi à l'Egypte de prospérer.

Cette double couronne s'appelle le "PSCHENT". 

 

 

Pschent - exposition Toutankhamon - photo personnelle
Pschent - Exposition Toutankhamon - photo personnelle

 

Les couronnes  étaient réservées en principe à la politique, aux audiences, réceptions d'ambassadeurs et représentations face au peuple. 

 

Les coiffes

 

  • Les coiffes destinées aux rites religieux

 

Les couronnes n'étaient pas les seuls attributs du pharaon. Pour des représentations religieuses ou des offices funéraires, le pharaon portait le "NEMES". Le Némès est une coiffe en lin plissée, traditionnellement bleue, couleur du Lapis-Lazuli, et or donc peut-être jaune pour le lin ou tissée de fil d'or... Nul ne sait....

Il est constitué d'une partie frontale épousant parfaitement le front du pharaon, de parties temporales où se forment les plis entre la partie frontale et les côtés, de parties latérales ou ailes qui descendent sur les épaules, de la partie arrière qui couvre toute la coiffure et se termine par une tresse.

 

Némès - exposition Toutankhamon - photo personnelle
Némès - Exposition Toutankhamon- photo personnelle

 

 

Némès - exposition Toutankhamon - photo personnelle
Némès, vue arrière - Exposition Toutankhamon- photo personnelle

 

 

  • Les coiffes guerrières

 

Le pharaon a pour rôle de faire prospérer son pays, de maintenir la paix et de la protéger. Cependant des invasions menaçantes, comme celles des Hittites par exemple, l'oblige dans son rôle de protection à prendre les armes et à mener le combat. Les Couronnes et le Némès n'étant pas très pratiques dans ses déplacements en char de guerre, le pharaon a une coiffe spéciale destinée aux combats, le "KHEPRESH".

Le Khépresh est de couleur bleue parfois noire, symbolisant le fer, était vraisemblablement en cuir et a une forme de bulbe . Il est parfois parsemé de petits cercles en or. C'était un symbole de victoire comme pour demander une intervention divine et ainsi obtenir une issue favorable lors de l'affrontement.

 

Khépresh - exposition Toutankhamon - photo personnelle
Khépresh - Exposition Toutankhamon -photo personnelle

 

Khepresh - exposition Toutankhamon - photo personnelle
Khépresh - exposition Toutankhamon - photo personnelle

 

 

Le Képresh, n'a pas été la seule coiffe portée lors des guerre. On trouve aussi sur certaines représentations une coiffe différente qui s'apparente à un bonnet. Ce bonnet est très ajusté sur la tête du pharaon, de couleur bleue et vraisemblablement, lui aussi, en cuir. c'est la "CALOTTE BLEUE". Peut-être est-elle plus pratique, moins encombrante mais aussi moins protectrice. Une hypothèse avancée est que cette Calotte Bleue était portée lors des guerres au milieu des combats et que le Képresh n'était porté qu'avant la bataille en apparat et pour obtenir l'aide divine, comme on l'a vu, et après la bataille en cas de victoire.

 

Calotte bleue - exposition Toutankhamon - photo personnelle
Calotte Bleue - exposition Toutankhamon - photo personnelle

 

 

Toutes ces Couronnes et Coiffes n'étaient portées que par le pharaon.

 

Sur tous ces attributs, que ce soit les couronnes ou les coiffes, était fixé en avant sur le bandeau frontal, un "URAEUS".

L'Uraeus est la représentation du cobra dressé. C'est un symbole fort car le cobra projette son venin sur ceux qui le défient ou le menacent. Cela confère donc au pharaon une protection quasi magique. Cette amulette démontre l'agressivité mais aussi la protection contre les forces maléfiques conjurant ainsi le mauvais sort. Ceci caractérise donc le rôle du pharaon qui est de protéger et défendre son royaume voire d'attaquer si ce dernier est menacé.

 

Uraeus - exposition Toutankhamon - photo personnelle
Uraeus - exposition Toutankhamon - Photo personnelle

 

 

Il est bien dommage que l'on n'ait pas retrouvé de coiffes ni de couronnes dans les tombes mais uniquement représentées sur des statues, des papyrus, des peintures, des gravures ou encore des sarcophages. En effet les conditions sèches de conservation dues au climat de l'Egypte n'auraient pas altéré leurs textures, que se soit le lin ou le cuir et cela nous aurait permis des certitudes et non des suppositions quant à leurs textures et modes de confection.

 Pourtant malgré cela les couronnes et coiffes sont encore pour nous aujourd'hui associées aux pharaons et cela depuis plus de 3000 ans, symboles forts et immortels...

 

 

 

Retour à l'accueil